Log in

Radical Translations

  • Date
  • False: false attribution such as false place of imprint or false date
  • Fictional place: false imprint contains a fictional, invented place of imprint or date
  • Form: type or genre of writing.
  • Female
  • Male
  • Language
  • Noble: person was born noble.
  • Place
  • Role: the main role of a person or organization in relation to a resource.
  • Subject: content, theme, or topic of a work.
  • Uncertainty: information could not be verified.

Lettres philosophiques et politiques sur l'histoire d'Angleterre. Depuis son origine jusqu'à nos jours: Traduites de l'Anglois, & enrichies de notes sur l'original, par M. Brissot de Warville

Contributions

Jacques-Pierre Brissot de Warville
author

Related resources

is paratext of
Lettres philosophiques et politiques sur l'histoire d'Angleterre. Depuis son origine jusqu'à nos jours: Traduites de l'Anglois, & enrichies de notes sur l'original, par M. Brissot de Warville translation has paratext

Summary (extracted citations)

From the translator's preface: p. xviii: "On a reproché à cet historienne [Macaulay] une partialité trop marquée pour le républicanisme. Mais pouvait-elle s'en défendre, quand elle avoit à peindre les excès tyranniques qui signalèrent les Ministères des Buckingham, des Strafford, des Laud? La partialité pour ce système, fait l'éloge de son âme & de sa tête". p. xxiii-xiv: "D'abord j'ai traduit avec la plus grande liberté possible; c'est-à-dire, que je ne me suis point astreint seulement à calquer ma phrase sur celle de mon original. Ici je l'ai réduit, là je l'ai étendu. J'ai consulté par-tout le goût de mon pays & du siècle. Voilà pour le style. Quant aux idées, je me suis permis de corriger quelquefois le texte, & quelquefois de mettre en garde, par des Notes, mes Lecteurs contre quelques erreurs qui se sont glissées dans la politique de mon Historien. Ces erreurs ne doivent point surprendre. La politique a bien changé, a fait un grand pas depuis la publication de cette Histoire, & j'ai voulu la mettre à niveau de l'accroissement de cette science. Je voulois d'ailleurs être sûrtout utile au peuple. Madame Macaulay m'a servi de guide dans plusieurs corrections que j'ai faites (...). Je l'ai encore suivi dans quelques Lettres que j'ai ajoutées à l'original, pour completer ce tableau (...). Je souhaite bien sincèrement que cette partie ne paroisse pas indigne du texte original". p.xxiv: "Dans tout mon travail, j'ai eu pour objet de tourner les regards de mes Compatriotes sur cet unique objet de l'Histoire, que j'ai précédemment développé… qu'ils étudient ce qui honore l'homme, ce qui distingue un peuple libre, d'une populace ou d'une meute d'esclaves, ce qui peut rendre une Nation heureuse".

Notes

Brissot added a preface, extensive footnotes and six more letters to comment upon and update [Goldsmith's] History, "en partie traduites de l'anglais et en partie composées d'après l'histoire de Mme Macaulay et les histoires les plus récentes". See his letter to the Société typographique de Neuchâtel from 23 June 1784 (BRS144, in www.robertdarnton.org.). In his preface, Brissot calls Catherine Macaulay and David Hume the only two British historians worth reading and he situates this work somewhere between these two. He describes the author (whom he mistakenly believes to be Lord Lyttelton, as was widely misattributed at the time) as being neither excessively republican nor monarchist ("l'esprit courtisan") – "il est plus philosophe que l'une et plus patriotique que l'autre; et il a presque toujours plus d'impartialité que tous deux" (p.xx-xxi). Brissot explains that he has translated very freely, adapting the text to the French style and taste, as well as correcting and updating the text, using Macaulay as his guide, with the aim of providing his fellow citizens with a useful text.